Tirmidhî  (mort en 892)

 

 

La contribution principale de Tirmidhî  à la théorie soufie  est son "sceau des saints", où il a développé sa terminologie de la sainteté.


Le chef de la hiérarchie mystique est le Qutb (pôle, axe) ou Ghauth.


Les saints gouvernent le monde. Certains groupes de 3,7,40 ou 300 saints ont des tâches spécifiques pour maintenir l'ordre du monde. De même que Mohammed est le "sceau des prophètes", de même les saints ont leur sceau, c-à-d le plus haut dans la hiérarchie.

 

Sources:

Annemarie SCHIMMEL, Dimensions mystiques de l’islam, Paris, 1997

G.C ANAWATI, L. GARDET, Mystique musulmane, aspects et tendances, expériences et techniques, Paris, 1976

L. MASSIGNON, La Passion de Hallâj, martyr mystique de l'islam, 4 vol., Gallimard, Paris, 1975

L. MASSIGNON, Opera Minora, 3 vol.

 

Suite