Hasan al-Basrî (m. en 728)

 

 

Hasan al-Basrî (HB) a vécu les grandes conquêtes de l'an 711, lorsque les Arabes d'une part traversèrent le détroit de Gibraltar (Djabal Tarîq) et d'autre part entrèrent dans le Sind (la basse vallée de l'Indus) et en Transoxiane (en Asie Centrale).


Par opposition au luxe grandissant qui se répandait dans la société d'alors, les hommes et les femmes qui appartenaient à l'école de HB professaient un strict renoncement au monde.


Verset préféré de HB: Tout ce qui est sur la terre périra, sauf Sa face  (Coran 28.88).


Il insistait sur la responsabilité personnelle du croyanf face à Dieu: Ô fils d'Adam, tu mourras seul et seul tu devras rendre des comptes à ton Seigneur (seul = sans l'assistance du clan).


Il est connu pour son insistance sur le scrupule religieux (wara') qui l'incitera à s'abstenir de toutes les oeuvres juridiquement douteuses et sur l'examen de conscience quotidien (muhâsaba).


Sources:


Annemarie SCHIMMEL, Dimensions mystiques de l’islam, Paris, 1997

G.C ANAWATI, L. GARDET, Mystique musulmane, aspects et tendances, expériences et techniques, Paris, 1976

L. MASSIGNON, La Passion de Hallâj, martyr mystique de l'islam, 4 vol., Gallimard, Paris, 1975

L. MASSIGNON, Opera Minora, 3 vol.

 

Suite